L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Quelques-points-a-savoir-sur-la-situation-disolement-au-travail.jpg. Les risque liés à l'isolement au travail

Quelques points à savoir sur la situation d’isolement au travail

Dans le secteur du travail , il y a des salariés qui sont parfois isolés et coupés des autres. Ils sont hors de vue d’autres personnes et n’ont aucune possibilité de recours extérieur. Cette solitude est un fléau et touche un grand nombre de personnes. D’ailleurs, l’isolement au travail influence sur la capacité de travail d’un salarié, et peut entraîner des situations accidentelles.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Quelques-points-a-savoir-sur-la-situation-disolement-au-travail.jpg.Les risque liés à l'isolement au travail
Les risque liés à l’isolement au travail

Les secteurs concernés  

On fait face à un isolement au travail lorsqu’un travailleur effectue seul les travaux, pendant un certain temps. Les salariés concernés sont variés et nombreux.

Le secteur médical

Certains infirmiers et médecins travaillent seuls et sont considérés ainsi comme des salariés isolés. Par exemple, durant leur garde ou leur ronde au cours de la nuit à l’hôpital.

Le secteur du transport

Les concernés sont les transporteurs et les chauffeurs. Ils passent le plus souvent leur temps seuls au volant de leur voiture.

Les secteurs de l’industrie, du bâtiment et de la maintenance

Dans ces secteurs, les travailleurs sont amenés à effectuer leur mission seuls. Ils sont toujours en situation de travail isolé.

De plus en plus de secteurs sont concernés par cette situation d’isolement au travail. Actuellement, on compte 10 % des salariés.

Il faut donc assurer tous les dispositifs pour les travailleurs isolés.

Les risques liés à l’isolement au travail

Les risques peuvent être sur le plan médical, psychologique et physique.

Risques psychologiques

Les salariés isolés peuvent subir des risques sur le plan psychologique, car l’isolement provoque chez certaines personnes un sentiment d’abandon, d’anxiété, de stress et de frustration de travailler seul. Par ailleurs, il est aussi possible que la situation d’isolement conduit à des comportements à risque comme le non-port d’équipements de protection, la consommation d’alcool, ou l’absentéisme durant le travail. Les travailleurs peuvent aussi être démotivés, avoir le sentiment d’être mis à côté, et craindre de ne plus avoir sa place dans l’entreprise. De plus, ils auront des difficultés à gérer les problèmes techniques et à accéder aux informations.

Risques physiques

Ceux-ci peuvent venir d’une agression verbale ou physique venant d’un client. De plus, travailler de manière isolée encourage les agressions, car il n’y a pas de témoin et le travailleur ne pourra pas appeler à l’aide. Parmi les secteurs professionnels travaillant en isolement, il y en a qui sont plus à risque tels que le service à la personne, les livraisons et les réparations à domicile. Par conséquent, ces risques peuvent influencer sur la santé et la sécurité du travailleur.

Risques médicaux

Il existe des personnes qui ne sont pas enthousiastes quand il s’agit de travailler seul. Cela peut être une source d’angoisse et générer des pathologies pouvant handicaper de manière temporaire le travail. Le travailleur isolé pourrait avoir des vertiges, des crises d’épilepsie ou d’angoisse, ou des problèmes cardiaques.

Les mesures à prendre

Supprimer cette situation de travail est impossible. Cependant, il existe des mesures permettant de limiter l’impact du travail isolé sur le travailleur et l’entreprise. Par conséquent, une organisation peut se faire lors d’une telle situation. Elle permet le maintien des activités et des objectifs. Ces mesures sont :

  • utiliser des outils de visioconférence pour un débriefing d’équipe et les réunions
  • assurer une assistance à distance pour les détails techniques
  • faciliter les échanges et réduire le sentiment de travail isolé en prévoyant une journée par semaine de présence pour les travailleurs isolés
  • mettre toujours en contact le salarié avec le médecin afin d’éviter un quelconque problème
  • Concernant l’organisation et le déclenchement de secours, en cas de problèmes, l’installation des systèmes d’alarme fixes et mobiles est conseillée. Il faut également veiller à ce que les informations diffusées dans l’entreprise soient homogènes, que ce soit pour les travailleurs en distance ou en présentiel.
La différence entre la Sous-traitance et l’externalisation

Externalisation et sous-traitance, quelles sont les différences ?

Pour faire face à une concurrence toujours plus rude aujourd’hui, les entreprises se doivent d’adopter différentes stratégies pour se distinguer comme externaliser et sous-traiter. Souvent, l’on confond ces deux concepts. Bien qu’elles possèdent quelques similitudes, l’externalisation et la sous-traitance sont deux notions distinctes. Leur différence porte notamment sur la durée du contrat, mais aussi sur le service délégué. Dynactu.com vous présente les différences majeures.

Externalisation ou sous-traitance ?
Externalisation ou sous-traitance ?

La sous-traitance, une collaboration à court terme

La sous-traitance consiste à déléguer à une autre entreprise – le sous-traitant – la réalisation d’une partie de la production. L’entreprise donneur d’ordre demeure le propriétaire du service ou du produit. Il dirige les opérations et la société tierce doit se conformer à un cahier des charges bien précis. Si le donneur d’ordre ne dispose pas des compétences nécessaires pour effectuer ces tâches, l’on parle alors de sous-traitance de spécialité. C’est le cas d’une firme aéronautique qui confie la fabrication de certaines pièces à une entreprise spécialisée.

Le donneur d’ordre peut également faire appel à un sous-traitant pour lui prêter main-forte en période d’accroissement d’activités. Il s’agit de sous-traitance de capacité. Dans le cadre d’une sous-traitance, la collaboration entre donneur d’ordre et sous-traitant est ponctuelle. Cette option permet de réduire les coûts puisqu’il s’agit d’un contrat à la tâche, mais aussi de bénéficier d’un service de qualité puisque le sous-traitant est spécialiste de son domaine.

L’externalisation, un contrat pérenne

Comme la sous-traitance, l’externalisation fait appel à un prestataire spécialisé. La délégation porte toutefois sur un ou des processus indispensables dans le fonctionnement de l’entreprise, mais qui ne constituent pas son cœur de métier. L’externalisation peut porter sur les tâches administratives ou encore de la comptabilité. Un donneur d’ordre peut également choisir d’externaliser sa relation client avec un centre d’accueil téléphonique. À la différence de la sous-traitance, la collaboration est établie sur le long terme dans le cadre de l’externalisation.

Pour ce qui est des avantages, cette alternative permet au donneur d’ordre de se concentrer sur son activité principale. L’on peut opter pour l’externalisation par souci d’économie. L’entreprise donneur d’ordre rémunère uniquement le prestataire à hauteur des tâches effectuées. Dans certains cas, l’offshoring qui consiste à faire appel à un prestataire étranger permet de réduire encore plus les coûts.

Trouver le bon fournisseur de service

Qu’il s’agisse d’externalisation ou de sous-traitance, il est primordial de bien choisir le prestataire. Il en va en effet de l’image de marque de l’entreprise donneur d’ordre. Différents autres points sont alors à prendre compte avant de signer le contrat. Le tarif à lui seul ne peut en effet justifier le choix d’un sous-traitant ou d’un outsourcer. Il est d’une importance capitale de s’assurer de la qualité de service des prestataires potentiels en se référant aux retours clients.

Pour avoir une meilleure idée de leurs compétences, il ne faut pas hésiter à contacter leurs clients. Il est plus indiqué de se tourner vers un prestataire expérimenté et avec une bonne santé financière. Pour le cas de l’externalisation, avant de pérenniser la collaboration, procéder à une période test s’avère judicieuse. D’ailleurs, de nombreux out-sourcers proposent cette option.

Skorpio™ X5 XLR : une portée de lecture extra-large pour des performances extra-fiables

Le terminal portable tactile le plus avancé avec le plus grand choix de moteurs de scan du marché

Datalogic, leader mondial sur les marchés de la capture automatique de données et de l’automatisation industrielle, a le plaisir d’annoncer le Skorpio™ X5 XLR, le nouveau terminal mobile qui étend les distances de lecture. Son moteur de scan très performant offre le plus grand champ de lecture à distance disponible sur le marché. Ce terminal mobile, le meilleur de sa catégorie, est désormais capable de relever des défis professionnels encore plus difficiles grâce à sa capacité de lecture des codes à barres à la fois proches et très éloignés en un clin d’œil. Le Skorpio™ X5 offre le choix entre un imageur linéaire, un imageur 2D standard, un imageur à moyenne portée et l’inégalable imageur 2D à très longue portée (XLR). L’imageur XLR innovant est parfait pour toutes les applications où un même dispositif doit lire des codes à différentes distances et cela jusqu’à 20 mètres.

le Skorpio™ X5 XLR, le nouveau terminal mobile qui étend les distances de lecture
le Skorpio™ X5 XLR, le nouveau terminal mobile qui étend les distances de lecture

Le système de visée convivial, la rapidité exceptionnelle et la capacité à lire à travers des films rétractables ou le pare-brise du chariot élévateur, les codes à barres endommagés ou mal imprimés font du Skorpio™ XLR un outil de productivité exceptionnel entre les mains des professionnels de l’entrepôt. En outre, les opérateurs peuvent lire facilement toutes les informations sur un écran unique de 4,3 », le plus grand et le plus lumineux du marché des terminaux mobiles. Il permet d’exécuter des applications riches en fonctionnalités tout en conservant une lisibilité maximale.

Les clients peuvent travailler avec aisance tout en exécutant les applications les plus consommatrices d’énergie et résister à des environnements très difficiles. Le Skorpio™ X5 XLR peut fonctionner pendant de très longs cycles de travail – comme les périodes prolongées des équipes dans les entrepôts et les centres de distribution. Il est équipé de la technologie des batteries interchangeables à chaud, de paramètres uniques de gestion des batteries et du tout premier système de recharge sans fil Datalogic pour une charge sans contact ultra-fiable. De plus, il est extrêmement facile de vérifier l’état de charge directement sur la batterie intelligente de Datalogic.

Le personnel peut travailler beaucoup plus rapidement et exécuter simultanément les applications mobiles les plus exigeantes. La puissance de calcul de la plateforme Qualcomm Snapdragon 600® à 2,2 Ghz, leader sur le marché, rend toute activité plus facile et plus rapide que jamais.

Skorpio™ X5 XLR
Skorpio™ X5 XLR

L’expérience utilisateur inégalée, la stabilité, la facilité d’utilisation et la sécurité sont garanties par l’utilisation du système d’exploitation Android™ 10 de dernière génération. En outre, la facilité d’utilisation est également renforcée par la suite GMS (Google Mobile Services) pour les applications Google™.                 

Les utilisateurs peuvent travailler efficacement pendant de longues périodes en utilisant le Skorpio™ X5 XLR, et éviter les temps de fatigue : l’appareil est léger, ergonomique, confortable et parfaitement équilibré. Afin d’aider les clients à adapter l’appareil à leurs besoins opérationnels spécifiques, les nouveaux modèles XLR offrent le choix entre 3 dispositions de clavier.

Enfin, le Skorpio™ X5 XLR est un appareil extrêmement robuste. Les opérateurs peuvent l’utiliser en toute sécurité, même dans les environnements les plus difficiles. Il résiste à de multiples chutes jusqu’à 1,8 m sur du béton, est étanche à la poussière et protégé contre les projections d’eau grâce à sa norme IP65. En tant que dispositif robuste, il est certifié « Android™ Enterprise Recommended » et répond à toutes les exigences de l’entreprise telles que spécifiées par Google™ en termes de matériel, de logiciel et de support.                   

Le Groupe Datalogic

Leader mondial sur les marchés de la capture automatique de données et de l’automatisation des processus depuis 1972, Datalogic renforce l’efficacité et la qualité des processus dans les secteurs de la vente au détail, de la fabrication, du transport et de la logistique et des soins de santé.

Datalogic S.p.A.est cotée à la Bourse italienne depuis 2001 sous le nom de DAL.MI et est classée au segment STAR. Visitez www.datalogic.com.

Datalogic et le logo Datalogic sont des marques déposées de Datalogic S.p.A. dans de nombreux pays, y compris aux États – Unis et dans l’Union Européenne. Memor est une marque commerciale de Datalogic S.p.A. et/ou de ses filiales. Android est une marque déposée de Google. Les autres marques appartiennent à leurs propriétaires respectifs.