Les différentes manières d’apprécier le café

Le café compte parmi les boissons chaudes les plus appréciées au monde. On l’aime non seulement pour son goût assez fort mais très unique et appétissant ou pour son odeur gourmande et sa fraîcheur inégalée, mais également pour sa capacité à offrir à chacun une sensation d’apaisement total à chaque gorgée de cette boisson.
Certes, si le café, comme tant d’autres aliments, est consommé beaucoup trop, il peut devenir une « drogue » et donc peut inévitablement conduire à la dégradation de la santé du fait qu’il contient de la caféine, mais il peut agréablement aussi servir d’un bon assaisonnement pour les plats. Ce petit grain de merveille peut se déguster et s’apprécier de différentes manières !

comment apprécier son café ?

Quelles sont les différentes façons de déguster le café ?

Comme nous l’indique le très bon site machine-a-cafe-a-grain.fr, il existe de nombreuses façons de déguster un café. Au petit-déjeuner ou après un repas, il est possible de profiter de ses saveurs exquises. Pour les desserts : Moka, opéra, tiramisu, religieuse… le café se déguste et se boit aussi. Il peut servir de sauces pour les tuiles, les spaghettis, les viandes et tant d’autres !
Jusqu’ici, la plupart des recettes les plus célèbres se déclinent en version sucrée, mais avec la créativité des chefs, des recettes à base de café en version épicée ont commencé à voir le jour. Parmi ces chefs à l’imagination débordante se trouve Anne-Sophie Pic. En étroite collaboration avec ses homologues, elle propose une toute nouvelle façon de travailler le grain. Ses méthodes consistent à mixer ou à râper le grain de café pour remplacer le poivre ou pour servir d’infusion aromatique. Certains chefs préfèrent mélanger du marc de café séché à de la farine pour les gougères ou les choux.
En version liquide, le café peut servir d’accompagnement à une marinade ou un bouillon. L’autre façon de déguster un café est de l’utiliser pour un assaisonnement. Pouvant aussi se décliner en huile, il procure une note florale ou amère aux salades d’avocats ou d’endives. L’huile de café sert également à aromatiser les préparations de poissons ou d’autres viandes blanches. Pour améliorer son goût, il est possible de l’associer à de l’huile de coco ou de colza.

Quelle est la solution pour préserver la qualité du café ?

Sous l’effet de l’humidité, de l’oxygène et de la luminosité, la qualité du café peut diminuer. En effet, cette épice s’oxyde facilement au contact de l’air, s’imprègne de toutes les odeurs et perd rapidement ses arômes. Pour protéger le café et ses arômes, il convient de le conserver dans une boîte hermétique et bien fermée. Il est aussi possible d’utiliser des sachets sous vide pour permettre l’évacuation de l’oxygène et éviter que ce gaz ne dénature le café.
Il est aussi conseillé de conserver l’emballage d’origine. La chaleur peut également affecter la qualité du café. La solution pour que sa saveur ne soit pas altérée consiste à le conserver au congélateur ou au réfrigérateur. La législation stipule qu’une date limite de consommation doit figurer sur tous les paquets mis en vente. Au-delà, le goût et la saveur du café sont dénaturés bien qu’il soit toujours consommable. Pour une meilleure utilisation de cette épice, il est préférable de consommer la version moulue dans les deux semaines qui suivent son ouverture. Pour le grain, la consommation doit s’effectuer dans le mois.

Comment choisir son café ?

La plupart des gens ont du mal à choisir entre le café arabica ou le robusta. Ceux qui recherchent plus d’arômes devront opter pour l’arabica. Il est à noter que son taux de caféine est plutôt faible. En revanche, le robusta est beaucoup plus fort et délivre une saveur plus amère. Dans tous les cas, il est important d’opter pour un produit de qualité.